Ubuntu logo

UDS 15.05 – Introduction de Mark Shuttleworth

Événement pas toujours passionnant pour le commun des mortels, l’UDS cette fois apporte quelques informations intéressantes que nous allons essayer de décortiquer.

l’UDS s’est ouvert par une présentation du fondateur d’Ubuntu et Canonical – Mark Shuttleworth qui en a profité pour faire quelques annonces intéressantes.

En premier lieu le nom de baptême d’Ubuntu 15.10 qui sortira en octobre et qui s’appellera donc « Wily Werewolf » soit en français : « Loup-garou rusé ».

Mais la partie centrale reste le nouveau cheval de bataille de Canonical : La convergence.

Pour ceux qui n’auraient pas suivi, l’idée derrière la convergence est de rendre le système d’exploitation le plus intelligent et flexible possible pour qu’il soit capable de fonctionner sans distinction sur une grande variété de plate-forme (Des smartphones au PC en passant par les tablettes, les TV, etc.). L’interfaces se métamorphosant alors automatiquement pour s’adapter au mieux selon certains paramètres  (taille de l’écran, tactile ou non, présence de clavier et souris, etc.).

Mark Shuttleworth fait au passage remarquer que, si Canonical s’est lancé avec ses moyens limités sur ce sujet depuis bientôt 2 ans. Microsoft vient également d’annoncer avec Windows 10 les même objectifs. C’est donc pour lui une façon de valider sa vision sur la convergence mais aussi, montrer que les entreprises dans les logiciels libres peuvent être innovantes.

Évidement la concurrence est rude. Entre Canonical qui est une entreprise de taille moyenne avec 600 employés et quelques dizaines de millions de dollars de chiffres d’affaire et Microsoft qui est un géant de plus de 90.000 employés et faisant des dizaines de milliards de dollars de chiffre d’affaire, il y a un fossé énorme en terme de moyens humains et financiers.

Toutefois, Canonical peut s’appuyer sur de nombreux projets et communautés et Mark souhaite essayer de relever le défis. Il en a donc profité pour annoncer l’arrivé cette année (croisons les doigts) d’un smartphone qui utiliserait Ubuntu Touch et qui pourrait faire office aussi bien de smartphone que de PC de bureau. Pour passer en mode PC il suffirait de le connecter à un écran/clavier/souris. Le projet serait bien avancé et Canonical travaillerais avec un constructeur pour le commercialiser.

C’est en quelque sorte la résurrection du smartphone Ubuntu Edge que Canonical avait tenté de lancer via un financement participatif, mais avait échoué.

Dernier point important de cette présentation: Ubuntu 15.10 devrait rester avec Ubuntu classique par défaut. Mais une image sera disponible avec Unity 8, et Snappy. Et un certains nombre d’éléments seront travaillés pour que ce soit utilisable comme solution de test (portage des applications et implémentations de certaines spécificité a la version PC).

Nous reviendrons plus en détail sur le reste de l’UDS, Snappy, Unity 8 et les plans sur la convergence.

2 réflexions sur “ UDS 15.05 – Introduction de Mark Shuttleworth ”

Les commentaires sont fermés.