The Trusty Tahr

The Trusty Tahr débarque !

À peine Ubuntu 13.10 est-elle sortie que débute un nouveau cycle de développement. The Trusty Tahr occupera la presse linuxienne durant les six mois à venir et inaugure la route vers ce qui sera la prochaine version à durée de vie étendue (LTS).

Vendredi dernier, Mark Shuttleworth, le « sabdfl » d’Ubuntu, a dévoilé dans l’un de ses habituels billets où il s’amuse avec les allitérations le nom de code utilisé pour le cycle de développement qui s’amorce : « The Trusty Tahr« , que l’on peut traduire en français par « le tahr sûr ». Shuttleworth fait explicitement référence au tahr de l’Himalaya, un cousin du bouc et du chamois originaire d’Asie. En 1936, deux tahrs se sont évadés d’un zoo d’ Afrique du Sud — le pays d’origine de Shuttleworth — et ont fondé une petite population dans la montagne de la Table.

Tahr de l'Himalaya... dans l'Himalaya

Comme de coutume, le choix d’un animal emblématique annonce les couleurs qui teinteront les objectifs de la prochaine version d’Ubuntu. Perché sur les hauts terrains escarpés, le tahr est symbole d’assurance, mais aussi de hardiesse et d’intrépidité ; il évoque donc les deux faces que prendra ce cycle de développement.

Du côté des postes de travail et des serveurs, Ubuntu 14.04 LTS se concentrera sur le raffinement, maintenabilité et la performance — avec peut-être comme seul grand changement l’arrivée de XMir (mais ce n’est pas encore confirmé). Du côté des terminaux mobiles, le développement est trop jeune pour se limiter à ces objectifs, et continuera sa progression vers l’atteinte de la convergence des plate-formes (téléphone, tablette, téléviseurs et ordinateurs), avec une version mobile stabilisée et plus complète et peut-être une première version pour tablette. D’autres surprises pourraient faire également parler d’elles : un possible premier téléphone ayant déjà Ubuntu Touch préinstallé et un premier aperçu de la future version d’Unity 8 sur postes de travail.

 

Dépôts ouverts, images ISO prêtes : en route vers le vUDS

À peine le nouveau nom dévoilé, les dépôts sont maintenant ouverts, initialisant réellement le cycle de développement, a annoncé Matthias Klose, ingénieur logiciel chez Canonical. Les premières images ISO du média d’installation portant la patte du tahr sont aussi apparues dans le serveur cdimage.ubuntu.com. Pour le moment, les différences avec Ubuntu 13.10 sont extrêmement minimes. Une synchronisation des paquets en provenance de Debian Unstable est actuellement en cours.

Ceci pave donc la voie vers le prochain (virtual) Ubuntu Developer Summit, la rencontre en ligne où les différents acteurs du développement d’Ubuntu discutent des grands axes du prochain cycle. Le prochain vUDS aura lieu du 19 au 21 novembre 2013, de 14h à 20h UTC. À l’heure d’écrire ces lignes, la grille des activités est pratiquement vide — seule la plénière est annoncée. Surveillez l’horaire fréquemment : il devrait rapidement s’étoffer !

8 réflexions sur “ The Trusty Tahr débarque ! ”

  1. Pour une LTS, une version qui marche avec des driver proprio ça serait bien :
    Pas de drivers pour un une ATI 4850 sur Ubuntu 1310, du coup je passe chez les autres

  2. Pouah! Trusty tahr ou la « très taré »! Comme toujours une Ubuntu mal foutu et affligeante sans aucun intérêt surtout à cause d’Unity! Un os bourré de cochonneries pour faire plaisir à Cannonical. J’ai abandonner Ubuntu et je m’en trouve que mieux. Essayez ElementaryOS vous ne voudrez plus rien savoir d’Ubuntu.

    1. J’ai essaye Elementary OS que je trouve très intéressant et prometteur, mais ça reste une Beta avec de nombreux problèmes et logiciel incomplets. Typiquement le genre de distribution que je vais continuer a suivre mais clairement pas une distribution que je conseillerais a des utilisateurs lambda.

  3. Ça me fait rire quand les gens dénigre Ubuntu et publient dans les sites Ubuntu, si vous ne l’aimez pas, vous pouvez voir ailleurs, mais là quand même, Elementary OS (eOS) est un dérivé de Ubuntu tout comme Mint… vous n’êtes pas très conséquent avec vous-mêmes!

  4. Quand tu vois les dérivés être mieux que l’os de base tu as un sérieux problème. Moi aussi j’ai abandonner Ubuntu juste après l’arrivé d’Unity et la fin de Gnome 2x. Le problème majeur d’Ubuntu est qu’ils se foutent des gens avec de vrais ordinateurs et ne pensent qu’aux mobiles presque inutiles et non rentable. En plus des spywares, de la perte de nombreux paramètres et fonctions importantes et aussi l’indifférence à propos de la gestion graphique de services aussi important que Samba, démontre à quel point Ubuntu n’est pas sérieux. Sous Mandriva ou SuSe tu peux gérer les partages avec des outils graphiques évolués. Sous Ubuntu rien! Juste ça fait de cette os un farce monumental. On est en 2015 et il faut encore arrêter ou démarrer samba dans un terminal et j’en passe. Quelle farce Ubuntu! J’en passe des meilleurs, je pourrais en parler durant des heures des ridicules manques d’Ubuntu. Cannonical préfère regarder ce que vous faite avec son os que de vous fournir une pléthore d’outils indispensables et légitime pour un os digne. Ubuntu n’est pas pour un vrai pc, c’est juste un gadjet pour mobile point final!

  5. Bonjour à tous, si vous n’aimez pas Unity alors passé à Cubuntu avec Cinnamon.
    Ubuntu on l’utilise à la sauce que l’on veut, il faut juste chercher sur Google.
    A+

Laisser un commentaire