Ubuntu a eu de nombreuses peaux au cours des dernières années.

Fin de la période de soutien pour Ubuntu 8.04 LTS (serveur), 10.04 LTS (postes de travail) et 11.10 au début de mai

Trois versions d’Ubuntu arriveront prochainement en fin de période de maintenance. À partir du 9 mai, il n’y aura plus de soutien par Canonical pour Ubuntu 8.04 LTS The Hardy Heron (édition pour serveur), Ubuntu 10.04 LTS The Lucid Lynx (édition pour poste de travail) et Ubuntu 11.10 The Oneiric Ocelot (serveur et poste de travail). Commencez dès maintenant à planifier vos mises à niveau.

Les mises à jour de sécurité et critiques sont publiées pour une durée pré-déterminée pour chaque version d’Ubuntu.

Les versions LTS pour serveur sont soutenues pendant une période de cinq ans. Pour Ubuntu 8.04 LTS The Hardy Heron, sortie le 24 avril 2008, cette période atteint son terme. Cette version a introduit un gestionnaire de pare-feu simplifié (UFW), la prise en charge de KVM directement par le noyau Linux et l’installation sur une partition iSCSI NAS.

Les versions LTS à destination des postes de travail, de leur côté, sont soutenues pendant une période de trois ans. Cette période tire à sa fin pour Ubuntu 10.04 LTS The Lucid Lynx, sortie le 29 avril 2010.1 Le lynx lucide aura marqué l’histoire d’Ubuntu par son radical changement d’identité visuelle — il abandonne le marron pour des teintes violacées. Il aura aussi lancé Ubuntu One Music Store, le magasin virtuel de musique de Canonical bien intégré à Ubuntu. Et Ubuntu 10.04 LTS aura été la plate-forme sur laquelle sont apparus les indicateurs d’applications (app indicators), un des éléments précurseurs au développement de l’interface Unity.

Enfin, les versions régulières sont maintenues pendant 18 mois suivant la publication de la version finale.2 Sortie le 13 octobre 2011, Ubuntu 11.10 The Oneiric Ocelot achève ce parcours. L’ocelot aura été un tournant en intégrant de nombreux changements toujours présents dans les versions actuelles d’Ubuntu : il passe au noyau Linux 3.0, il intègre GNOME 3, il remplace le gestionnaire de session par LightDM, il intègre les loupes (lens) à même le tableau de bord et il redessine complètement la Logithèque.

  • Ubuntu 8.04 LTS "The Hardy Heron"
  • Ubuntu 10.04 LTS "The Lucid Lynx"
  • Ubuntu 11.10 "The Oneiric Ocelot"

Si vous utilisez encore l’une de ces versions d’Ubuntu et n’avez pas encore envisagé un scénario de mise à niveau, profitez du prochain mois pour l’élaborer. À partir du 9 mai 2013, il n’y aura plus de nouvelle alerte de sécurité, ni de nouvelle mise à jour publiée concernant ces trois versions d’Ubuntu.

S’il n’est pas obligatoire de procéder à une mise à niveau vers une version plus récente d’Ubuntu, elle reste néanmoins plus que conseillée. L’assistance technique pour ces versions d’Ubuntu deviendra progressivement plus difficile à obtenir, puisque de moins en moins de gens les utilisent, passant à une version plus récente d’Ubuntu. De plus, de l’information à propos d’elles deviendra plus difficile à trouver, car la documentation sera tranquillement mise à jour pour refléter les nouvelles avancées d’Ubuntu. Enfin, conserver un système qui n’est plus maintenu peut être considéré comme un risque de sécurité.

 

Quelles options de mises à niveau s’offrent à moi ?

Il est fortement encouragé d’effectuer une mise à niveau de votre système vers une version plus récente, toujours soutenue d’Ubuntu. Voici les options qui s’offrent à vous:

 

  • En mise à niveau, vous ne pouvez migrer directement que vers la version 12.04 LTS d’Ubuntu (The Precise Pangolin). Le gestionnaire de mises à jour vous propose d’effectuer une migration vers Ubuntu 12.04 LTS ; suivez simplement les instructions qui s’affichent à l’écran pour procéder à la mise à niveau.

 

  • La mise à niveau vers une version ultérieure — 12.10 ou (bientôt) 13.04 — n’est pas directement prise en charge. Pour ce faire, vous devrez suivre une chaîne de mises à niveau ou réinstaller complètement un système Ubuntu neuf. Surveillez les annonces dans votre gestionnaire de mises à jour afin de procéder à la mise à niveau, ou téléchargez un média d’installation d’une nouvelle version d’Ubuntu.

 

Mettez votre système à niveau vers Ubuntu 12.04 LTS!

 

Que faire si je ne souhaite pas mettre mon système à niveau ?

Pour ceux qui souhaiteraient tout de même rester sur leur héron, leur lynx ou leur ocelot, notez que les dépôts officiels ne proposeront bientôt plus de paquets/logiciels pour ces trois versions. Ceux-ci seront migrés vers un dépôt d’archives, destinés à contenir les logiciels des versions obsolètes d’Ubuntu. Les paquets de ces dépôts ne sont évidemment plus mis à jour ; néanmoins, vous pourrez ainsi continuer à utiliser la Logithèque ou tout autre système d’installation de logiciels.

À partir du 9 mai prochain, vous devrez changer le contenu du fichier /etc/apt/sources.list, listant l’ensemble des sources de logiciels auxquels vous avez accès, afin que le serveur de source soit « http://old-releases.ubuntu.com/ubuntu/ ».

 

Version d’Ubuntu soutenue

Pour information, les versions d’Ubuntu profitant de mises à jour de sécurité sont les suivantes:

  • Ubuntu 12.04 LTS, avec des mises à jour de sécurité jusqu’en avril 2017 pour serveurs et postes de travail ;
  • Ubuntu 12.10, avec des mises à jour de sécurité jusqu’en avril 2014 ;
  • À partir du 25 avril, Ubuntu 13.04, avec des mises à jour de sécurité jusqu’en janvier 2014.

 

Source: The Fridge
Image de couverture: « Ubuntu Wallpaper » par icantthinkofaname-09, CC BY-SA

———

1 : Cette annonce ne concerne que la version pour postes de travail d’Ubuntu 10.04 LTS. La version pour serveurs profite encore de correctifs de sécurité jusqu’en avril 2015.

2 : À partir d’Ubuntu 13.04, à paraître au cours du mois d’avril, ce cycle de maintenance sera modifié. La période de soutien pour une version régulière d’Ubuntu sera réduite à neuf mois. Cette décision ne sera pas rétro-active ; la seule version régulière encore soutenue sous ce régime, Ubuntu 12.10, sera maintenue jusqu’en avril 2014.

5 réflexions sur “ Fin de la période de soutien pour Ubuntu 8.04 LTS (serveur), 10.04 LTS (postes de travail) et 11.10 au début de mai ”

  1. Bravo pour votre blog, c’est du bon boulot.
    Snif, adieu le lynx, je suis sur cette version depuis sa sortie, une page se tourne.
    Je passerai à la 12.04 début mai, j’espère que la migration va bien se passer…

  2. Merci pour l’info, dommage pour Lynx, je le trouve hyper stable et très simple d’utilisation au quotidien et c’est lui qui m’a fait quitter le monde de Windows.. PS: Sympa ton site!

  3. Aucun problème, c’est une bonne idée de faire ceci pour continuer à pouvoir utiliser la Logithèque (ou Synaptic/apt-get selon ta préférence. ;-) ) N’y a-t-il pas un dicton qui dit qu’en informatique, quand quelque chose fonctionne, il vaut mieux ne pas changer?

    Les seules choses à garder en mémoire — et ça a été mentionné dans l’article — sont qu’il sera de plus en plus difficile d’obtenir de l’assistance pour une version qui sera de moins en moins utilisée et qu’il n’y aura plus de nouveau correctifs de sécurité.

Laisser un commentaire