The Humble Indie Bundle 7

The Humble Indie Bundle 7

« Payez ce que vous voulez », voici la devise de The Humble Indie Bundle, qui vient offrir six nouveaux jeux pour sa septième édition. Le père Noël est passé plus tôt que prévu pour les Linuxiens !

Cette initiative, bien connue des habitués, permet aux joueurs de choisir le montant qu’ils souhaitent offrir pour recevoir un ensemble de jeux. Lors de l’achat, il est proposé à chacun de ceux qui achètent l’ensemble de choisir la ou personnes qui recevront cette somme, divisible entre les créateurs des jeux, les organisations à but non lucratif associées et The Humble Indie Corporation. Chaque joueur détermine à sa guise combien il est prêt à payer, mais un montant minimal de 1$ est fixé pour obtenir une copie du Humble Indie Bundle.

Pour tout achat, quatre jeux sont fournis, ainsi que d’autres goodies :

  • The Binding of Isaac et son extension téléchargeable Wrath of the Lamb ;
  • Shank 2 ;
  • Snapshot ;
  • Closure ;
  • Le film Indie Game : The Movie, sur les coulisses du développement des jeux indépendants.

L’association insiste sur le fait que les jeux sont multi-plateformes et livrés sans mesure technique de protection (DRM).

Pour ceux qui paieront plus que la moyenne (autour de 6,41$ à l’heure d’écrire ces lignes), deux jeux supplémentaires sont offerts :

  • Legend of Grimrock ;
  • Dungeon Defenders (et ses extensions téléchargeables).

 

L’utilisateur se verra également offrir les bandes sons originales des jeux reçus. L’opération est bien entendue à durée limitée et se terminera le 3 janvier.

Il est à noter qu’un accord existe entre Canonical et Humble Indie Corporation. Cet accord permet aux utilisateurs d’Ubuntu, une fois l’achat réalisé, de télécharger les jeux à partir de la Logithèque — pour les jeux qui figurent au catalogue de la Logithèque Ubuntu.

 

———-

Lien vers le site officiel : The Humble Indie Bundle 7 (pay what you want and help charity)/

5 réflexions sur “ The Humble Indie Bundle 7 ”

  1. Avant d’écrire cet article, j’ai essayé de mettre 0€, et j’étais assez déçu d’être obligé de mettre un minimum. En y réfléchissant un peu plus, ça n’est pas si mal que ça. Pour cinq euros environ, tu as six jeux et quelques goodies. Imagine que ce mode irait pour d’autres choses tels que des ordinateurs qui commence d’ailleurs ! Le principe est de choisir le type de matériel à mettre dans ton ordinateur et ensuite tu payes le prix des composants choisis. Mais c’est encore assez rare. Pour ce qu’il en est pour cette organisation, on ne va pas pleurer pour payer cinq euros des jeux normalement payants. Imagine que dans le futur, ils fassent ce même genre d’action mais avec des jeux plus importants comme les Sims sur Ubuntu… Avec EA Games qui commence à s’intéresser à Ubuntu, on ne peut vouloir que voir le futur.

  2. Très bonne initiative ! Je l’ai téléchargé et j’en suis très content, je conseil d’ailleurs à tout le monde d’essayer de jouer à Closure qui est une vraie petite merveille.

    « A noter, qu’un accord existe entre Canonical et Humble Bundle. Cet accord permettant aux utilisateurs d’Ubuntu, une fois l’achat réalisé, de télécharger les jeux via la logithèque. »
    Uniquement si ces derniers sont déjà disponibles dessus ;). En tout cas c’est une fonctionnalité bien pratique.

    @plop : Je suis d’accord pour dire que les jeux vidéo sont une forme d’Art et que la création artistique doit être quelque chose de désintéressée. De plus, je pense que, plus que dans bien des grosses structures, on trouve dans les studios indépendants des passionnés qui ne pensent pas tant en terme de « produit » à vendre qu’en terme de réflexion créative. Toutefois, il ne faudrait pas oublier que les développeurs, les concepteurs de jeu, les graphistes, les musiciens etc. sont des êtres humais qui ont besoin de manger, d’avoir un toit, ont probablement des loisirs… Il faut donc bien qu’ils gagnent leur vie à un moment ou à un autre. Je suis persuadé que nombre d’entre eux distribueraient leurs jeux gratuitement si ils n’avaient pas eux aussi de subvenir à leur besoin. Et vu le prix, non seulement de leurs jeux, mais encore plus du bundle, on ne peut vraiment pas se plaindre à ce niveau là…

  3. Personnellement je l’ai acheté et je n’en suis pas déçus, bizarre comme même qu’il aient codé Binding of Isac en flash (il me semble), en tout cas j’ai hâte de rentrer chez moi pour pouvoir testé les jeux ^^

Laisser un commentaire